Fingers In The Noise, la dub-techno tricolore

A l’occasion de cette nouvelle session Mixlr, Radiant Child’s confie les clés du channel à Fingers In The Noise, étendard de la discrète scène dub-techno française. Le producteur expose son parcours et dresse un état des lieux du genre musical qu’il contribue à imposer dans l’hexagone.

 

Salut Laurent, tu as commencé a produire en 2010, comment en es-tu arrivé a faire de la Dub Techno, quelles ont été tes sources d’inspirations ?

Merci de m’accueillir pour cette interview, qui est une première pour moi… J’ai toujours été un grand fan de la dubtechno et ce depuis ses débuts. Dans les années 90, j’ai passé pas mal de temps à faire des parties en France et en Espagne, et c’est à ce moment-là que j’ai découvert Basic Channel et le talentueux Moritz Von Oswald, entre autres. Ce mélange de chords bien grasses sur des beats entrainant avec du noise partout, m’a tout de suite plu et même plus, envouté ! Quand j’ai commencé à produire (sérieusement) en 2010, j’avais une grosse influence sur ce style de musique mais aussi une grande attirance pour les musiques plus actuelles, ambiantes, minimales et expérimentales. D’ailleurs si on écoute la plupart de mes sorties, on se rendra vite compte que ce n’est pas fait pour du dancefloor ! 
Pour mes sources d’inspirations, elles sont très nombreuses, j’ai traversé pas mal d’époques, funk, soul, rap, new wave, techno… mais aujourd’hui, je peux citer quelques artistes que j’écoute régulièrement : Murcof, Jan Jelinek, Maurizio, Deepchord, Monolake, Pole, Rythm & Sound, Bvdub ou encore Boards of Canada. Sinon dans un autre esprit, j’écoute souvent du Gainsbourg, je suis un fan de ce grand monsieur. J’écoute aussi du Erik Satie ou du Chilly Gonzales pour me relaxer.

Tu as fait ton premier EP sur le label hollandais Sound Source Netlabels. Comment s’est passée cette première rencontre ? Comment as-tu préparé ton premier EP ?

De mémoire, il me semble que Dominique (le boss de SSN) m’a contacté à l’époque sur Soundcloud et m’a proposé de signer un EP. J’avais quelques WIP sur ma page et il a sélectionné quelques morceaux qu’il affectionnait. Ces morceaux n’étaient pas très joyeux, je sortais d’un drame familial qui m’avait bouleversé. D’où le morceau « For My Mother In The Sky »….

Par la suite en à peine 3 ans tu enchaines les projets, plusieurs EP, 4 albums, tu finis même par créer ton propre label Fitn Personnal Records. Parles-nous un peu de tout ce travail, comment et par qui as-tu été contacté ? Comptes-tu développer ton label ou est-ce juste une vitrine pour des tracks unrealesed ?

 A vrai dire, je ne sais plus trop comment tout cela s’est déroulé, mais une chose que je retiens, c’est que je dois beaucoup à Soundcloud qui m’a permis de me faire connaitre assez rapidement, aussi bien par les auditeurs que par les labels. Je tiens à remercier personnellement, monsieur Zzzzra (Alex) qui m’a beaucoup supporté à mes débuts (et qui continue encore aujourd’hui), je dois une grosse part de ma réussite à ses feedbacks sur SC.
 J’ai créé mon label, car je produisais trop, donc les morceaux non signés, au lieu de les jeter, j’ai décidé de les diffuser sur un label perso, et ça marche plutôt pas mal !

Fin 2012 tu sors un album format CD sur le label Bine Music où sont présents Quantec, Move D, etc… Est-ce une démarche personnelle ou as-tu été contacté ?

 Le jour où Jens de BineMusic m’a contacté pour signer un CD LP, je croyais rêver… J’aurais jamais cru me retrouver un jour sur une page de releases à côté des artistes que tu viens de citer ! Cet album est une consécration pour moi, et j’en suis fier. Et il y en aura d’autres !

 Quel a été le processus de création pour cet album, signifie-t-il quelque chose de particulier pour toi ?

Cet album, c’est une année de recherche et de wip sur SC, pour résumer. Donc une fois la sélection faite, j’ai retravaillé et peaufiné tous les morceaux un par un pour arriver au résultat qu’on connait. Aujourd’hui, je commence à travailler différemment, j’évite de poster des previews et des wip sur SC, le but étant de sortir des ep/lp avec une surprise totale pour mes auditeurs, sauf si le label me demande pour faire de la promo.

Pour la création de mes morceaux, ça varie suivant mon humeur. Je peux partir d’un sample de son d’ambiance, que j’enregistre moi-même avec un recorder numérique, ou partir d’accords au piano ou encore commencer à travailler un beat avec des sons de drums faits maison !

Y a un véritable aspect famille, les acteurs de la scène Dub Techno ne sont-ils pas une grande bande de potes ?

Oui effectivement, c’est un peu ça. En même temps, les vrais artistes qui se consacrent à ce mouvement se comptent sur les doigts de la main, et en général, ils sont plutôt sympathiques et fidèles en amitié.

As-tu constaté un nouvel engouement pour ce genre ces derniers temps ?

De plus en plus de musiciens se mettent à la dubtechno, il y a un vrai renouveau dans ce style de musique, je ne dis pas que tout est bon, mais on finit par écouter des trucs vraiment sympa, des mélanges de style aussi, c’est pas mal à la mode. Ce qui tourne bien en ce moment, c’est le mélange Deep & Dub (j’en profite pour vous encourager à visiter le site de mon ami Maurizio du label Deepindub). Des artistes comme Deni Diezer, Martin Nonstatic, Textural Being, Federsen, Yagya… sont des bons exemples.

On a pu constater que l’ensemble de tes tracks était proposé en digital ou format CD, prévois-tu une sortie sur format vinyle ?

Oui c’est en projet, j’ai déjà sorti un vinyle chez Eintakt en 2011 et j’aimerais bien en sortir d’autres, mais il faudrait que je produise du son un peu plus dansant !

En France la dub-techno reste un genre encore plus discret que la techno et il existe peu de producteurs connus. En tant qu’acteur de cette scène au niveau national as-tu des projets en commun avec d’autres producteurs comme Zzzra, Upwelling, le label Entropy ou même Zeecc ?

 Avec Alex, oui on a un projet qu’on traine depuis plusieurs mois, j’espère qu’il aboutira un jour ! J’ai sorti un Ep avec Arnaud (Zeecc) et on n’a pas reparlé pour le moment d’un nouveau projet. J’ai des contacts aussi avec David (Entropy), j’aimerais bien signer un jour un LP, mais pour le moment j’ai d’autres projets en cours. J’ai aussi mon ami Laurent de Kosmo qui continue à me produire, il a relancé son Netlabel il y a quelques mois.

C’est vrai qu’en France, ce mouvement n’a pas un très grand succès, je vois bien sur mes statistiques de SC, très peu de français m’écoutent, par contre en Allemagne, USA, Angleterre… c’est autre chose ! Heureusement que quelques artistes sont présents et continuent à produire et à diffuser leur musique (Zzzzra, Axs, Lo…), ainsi que des labels comme Kosmo, Zeecc ou Entropy pour entretenir le mouvement. Sans eux, on serait certainement inconnu au bataillon.

Pour finir, quels sont tes projets futurs ?

J’ai un projet qui me tient à cœur et qui est en court de création, la sortie d’un LP sur Silent Season, un de mes labels favoris, en matière de musique ambiant dubtechno, on peut difficilement trouver mieux.

Parallèlement, je suis actuellement en train de préparer une maquette dans un style un peu différent, plus expérimental et assez inspiré du style Chillstep qui me séduit de plus en plus, paradoxalement, je ne supporte pas le dubstep.

J’envisage la sortie d’un LP dans ce style l’année prochaine, mais je n’ai pas plus d’info à vous dévoiler !

Merci encore pour ton invitation et longue vie à Radiant Child’s !

———————————————————————————————————————————————————-

You started producing in 2010, how did you end up doing Dub Techno and what are your sources of inspiration?

Thank you for inviting me for this interview, it’s a first for me.
Since its inception, I’ve always been a big fan of dubtechno. In the 90s, I spent a lot of time partying in France and Spain, it is at this point that I discovered Basic Channel and the talented Moritz Von Oswald among others. I was immediately captivated by this mixture of fat chords, beats and noise everywhere! When I started to produce (seriously) in 2010, I had a big influence on this style of music but also a great attraction for the more contemporary music, ambient, minimal and experimental. Besides, if you listen to most of my releases, you will soon realise that they are not for the dancefloor!

When it comes to my inspirations, they are actually quite numerous, I went through some different ages and styles, funk, soul, rap, new wav, techno … but now I can mention a few artists that I listen to regularly: Murcof Jan Jelinek, Maurizio Deepchord, Monolake, Pole, Rhythm & Sound, Bvdub or Boards of Canada. Otherwise in another mood, I often listen to the Gainsbourg, I’m a big fan of this great man or Erik Satie and Chilly Gonzales to relax myself.

You made your debut EP on the Dutch label, Sound source netlabels. How did this first meeting go? How did you prepare your first EP?

From memory, I remember that Dominique (SSN boss) contacted me on Soundcloud and asked me to sign an EP. At the time, I had some WIP on my page so he chose some that he liked. These songs were not particularly cheerful as I was just coming out of a family drama and I was shattered…it was these feelings made me write the song  » for my mother in the sky »

Thereafter, in just three years you put together projects, several EPs, 4 albums, and you created your very own label Fitn Personnal Records. Tell us a little about all this work, how have you been contacted? Are you planning to develop your label or is it just a showcase for unreleased tracks?

Actually, I do not really know how it all took place, but one thing I remember is that I owe a lot to Soundcloud, which allowed me to become known pretty quickly, by both listeners and labels. I want to personally thank Mr. Zzzzra (Alex) who supported me a lot in my early days (and continues today), I owe a big part of my success to his feedback on SG.

I created my label because I was producing too much. Consequently, instead of throwing unsigned work away, I decided to post them on a personal label, and it works pretty well !

At the end of 2012 you released an album on CD format, on the Bine music label, where you can presently find Quantec, Move D etc … Is this a personal approach or have you been contacted by them?  

The day when Jens from BineMusic contacted me to sign up a LP CD, I thought it was a dream… I would have never believed that one day I would find myself on a page of releases next to the artists whom you have just quoted! This album is a accolade for me, and I am proud of it. And there will be more!

What was the creative process for this album ? Does it mean something spécial for you ?

This album is a year of work and of wip on SC, just to make it short. So once the selection process was done, I carried on working and fine tuning all the pieces one by one to arrive at the finished product that we know well. Now, I work differently. I avoid posting previews and wip on SC, the purpose being to bring out ep’s / lp’s which are a total surprise for my listeners, unless the label asks for it in order to promote future releases.

The creation of my music can vary, according to my humour; I sometimes start from a sample of ambient music, which I record myself with a digital recorder, or from some notes on the piano or I even start to work a beat of home-made drums!

From an international point of view we noticed accessibility to this scene, a friendly side of dub techno artists, are they just great bunch of friends?

Yes definitely, it is that to a degree. However, at the same time, the real artists of this movement can be counted on the fingers of one hand, and generally, they are nice and faithful to each other :p

Have you found a new passion in this genre lately?

More and more musicians are placing themselves in the dubtechno genre. There is a real revival in this style of music. I’m not saying that everything is perfect, but we are finally listening to some great stuff, with mixtures of style, and it is quiet fashionable. What is spinning well at the moment is the mixture of Deep and Dub (I’m taking advantage of this opportunity to encourage you to visit the website of my friend Maurizio from the label Deepindub). Artists such as Deni Diezer, Martin Nonstatic, Textural Being, Federsen, Yagya are good examples.

It was noted that all your tracks are available in Digital or on CD format; do you plan a release on vinyl format?

Yes it’s in progress, I have already brought out a vinyl through Eintakt in 2011 and I would like to bring out some more, but I must produce sounds which are a little more dance !

In France Dub techno is still a kind of music more dicret than Techno and it exists some few famous producers . As an national actor from this scene, have you got some projects with others producers like Zzzra, Upwelling, the entropy label or even Zeecc ? 

With Alex Zzzzra , yes we’ve got a project since several months, I hope it will out one day ! I released an EP with Arnaud (Zeecc) and we didn’t talk anymore at the moment about a new project. I’ve also got contacts wth David (Entropy), I really want to sign one day a LP but for the moment I have other stuff to do. My friend Laurent from Kosmo is still producing me, he relaunched his Netlabel few months ago.

It’s true that in France this movement doesn’t have a really great success, I see it on my SC statistics, not so many French listen to me , otherwise in Germany, USA , England… We can’t say the same ! Fortunatly some artists are presents and still keep going on producing and diffusing their music (Zzzra, Axs, Lo..), also some labels like Kosmo, Zeecc or Entropy to carry on the movement and without them, we’ll be certainly infamous.


For finishing , what are your futur projects ? 


I’m in love with a project which is in creation, the release of an LP on Silent Season, one of my favorite label in ambient dubtechno, we can hardly find better.

At the same time, I’m doing a model in a different style , more experimental and very inspired from Chillstep which I like more and more. Paradoxically I can’t hear Dubstep.
I’m planning to release an LP in this style next year but I don’t have more infos to reveal !


Thanks again for your invitation and long life to Radiant Child’s !

Links :

Fan page 

Some releases 

Soundcloud

Discogs 

 

Laisser un commentaire